Nouveau cartable.


Et oui, c’est la rentrée, on s’active, s’enivre et on se charge de résolutions pour l’année à venir, Dieu notre  » to-do list  » devient non exhaustive !

Mais surtout on essaye d’échapper à la routine quotidienne, en se cramponnant à notre habitus pour ne pas tout envoyer paître.
Ainsi on butine à l’orgie collective – presque dans un vampirisme social – à la recherche de la prochaine soirée aux allures de bacchanales qui nous donnera de la substance et de quoi survivre la semaine suivante.

Dans ce rôle de tampon émotionnel l’Octave Production se complait et reprend du service après vous avoir fait vibrer lors de la fête de la musique. Sets endiablés, sons caustiques et transitions diaboliques à l’appuis.

C‘est pourquoi en ces temps de disette sonore lorsque la missive est en perdition – strangulée par la pléthore de pseudos alchimistes de la musique; nos petits gars se démènent pour être pointus et n’offrir que le meilleur. Car même si le message est devenu abstrait, jamais nous vous en servirons son abstract.
Nous avons donc le plaisir de vous annoncer la venue de productions et d’événements à en faire trembler Machiavel, à en rendre jaloux Sade, feu le Marquis.

Laissons donc tomber le drap de notre catatonie et abandonnons-nous dans un océan d’hystérie amoureuse quasi onirique; et puisque chez Octave on sait recevoir, voici ici de quoi avoir quelque réminiscence :

Square Mode – The Wheel

Black Light Smoke feat Suavecito – Decisions

Bruises – Would You

Airhead – Pyramid Lake

Joe – Mb

Spectrasoul – Ish Chat

Dusky – I’m Running – Synkro rmx

Mala – Como Como

Justin Martyn – Butterflies – Catz’n Dogz rmx

Dusk and Blackdown – ex swing

Puis une haute autorité m’a confiée l’annonce de trois représentations. Ce mois d’Octobre, chaque Vendredi à La Machine, l’équipe The Ambassador en association avec La fille de l’air se proposent de s’occuper de votre confort sonore alors nous comptons sur votre présence. D’autant qu’il y aura la participation de Bepo, Napad et Awke.

Event Facebook !

Ah il parait que j’eu oublié les bonnes manières – voyez comme une retraite d’une décennie sur le Mont Sinaï travail; permettez donc que je m’introduise. Je suis d’une espèce commune rare, oxymore; un être éclectique touche à tout, créateur de rien. J’aimerais me targuer d’être l’alpha et l’oméga, en mon sein l’imperceptible se passe, mais ce n’est le cas. Je ne suis que l’homme de l’ombre, un humble serviteur qui ne se nomme mais se sonne.

Be Sociable, Share!
    Le mec qui post sans blablater.

    No comments yet.

    Leave a Reply