Foutu nyctalope !

Voilà qu’ils claironnent vouloir honorer mater et casser la pipe du pater..
Décidément l’Homme moderne est l’animal le plus étrange qu’il m’ait été donné de rencontrer.

 Êtres phobiques mais sociables, disposent d’un langage sonore évolué mais communiquant peu et surtout d’une capacité de jugement sans égal. Ceci semble être le télescope nécessaire à la bonne compréhension du firmament de leur réflexion.

 Ainsi l’Homme, qu’il soit seul ou en meute, confronté à ce qui est pour lui engeance du malin, le mal nommé « inconnu », se retrouve aliéné de toute raison. Adoptant une attitude sclérosée, réactionnaire, jusqu’à ce qu’un des leurs, un sapiens, définisse ledit trouble dans des termes acceptables de tous mais néanmoins aussi aléatoires que la qualification de ce sapiens; mais certainement justificative d’un onanisme intellectuel collectif.

 Naquis alors la plus grande bibliothèque d’adjectifs qualificatifs outil indispensable au plus grand dessein de l’Homme : fustiger ses semblables.

 Et comme nous donnons dans l’aléatoire intéressons nous à un qualificatif particulier : Underground juxtaposé à la musique électronique – Entends-je des bruits de sédition dans la foule ? Cessez marauds personne ne remet en cause mon impartialité.

 Tantôt contre culture, tantôt à la mode, les membres de cette communauté – en héritiers des « freaks » et autres génies musicaux d’antan ; se dressent face à ce qui sied dans le panorama auditif qui leur est propre. Proposant l’être au paraître, le contenu au contenant. Exit bpm micro-ondés, vocales truculentes et racoleuses ; bonjour claques auditives, et orgasmes de l’enclume.
Innovations technologiques à l’appui il est possible de dénicher ci et là, sur ce qu’ils appèlent « le internet », quelques bastions consacrés à l’application de leur art.

 L‘Allemagne et l’Angleterre sont les places fortes de la culture Underground. Se consacrant toutes deux, pratiquement de concert, à la construction de temples majestueux. Alors on remarque que la Fabric London ou encore le Berghain sont les catalyseurs indispensables à cette alchimie musico-sociale, l’élan Underground galvanisant des hordes d’Hommes, exhortant l’euphorie jusqu’à température idéale pour l’unisson du râle de leurs âmes. À l’instar des chamanes péruviens et de la prise d’ayahuasca, ici les disciples participent à l’élévation spirituelle à coups d’ondes sonores.

 Leur influence est telle que même sans support physique ni résidence, le milieu Underground s’étend grâce à des événements comme le Warehouse Project ou des labels tels que HotFlush.

 À l’équidistance de ces deux dispensateurs de bonheur, la France essaye de combler son retard. Ne faisant pas mauvaise figure leur capitale, « ville lumière », se pare, entre autre, de La Machine du Moulin Rouge. Je constate même un vent salvateur situé à la frontière nordique. D’un accord tacite, face au vide Underground que représentait la région, des cellules indépendantes s’unissent dans l’effort. Faisant la promotion d’événements si bien artistiques et culturels. Autant d’acteurs sous le même fanion, celui de la culture Underground, avec pour seul objectif, son importation.

 

 Me vient le nom d’Octave à l’origine d’une Production, voir de productions certaines, portant la musique

Underground comme espoir dans l’adversité en réponse à ces monstres assesseurs qui éructent étiquettes sur étiquettes.
En ce samedi sera donné une représentation en un lieu nommé Square Café avec la participation d’Octave Production, La Couleur et Absolt. Silvio Daria, Dj Ahma, Sandoz et dBnative aux commandes.
Les cavaliers sont envoyés pour assurer l’apocalypse – sens premier du terme – sonore. Soyez au rendez-vous et militez pour l’édification d’un réel temple Underground lillois!

Et voici la playlist de la semaine :

Blawan – Bohla

Fout Tet – Ocaras

Martyn – Viper ( London’s Archers edit )

anD – Stellar

Flume – Sleepless

Jon Convex – shadows

Rills – The System

William Yates – Down Illusion

Be Sociable, Share!

    Tags: , , , , , , , ,

    3 Responses to “Foutu nyctalope !” Subscribe

    1. whooping cough 24 octobre 2012 at 5 h 56 min #

      IӶe read some good stuff here. Definitely worth bookmarking for revisiting. I surprise how much effort you put to create such a fantastic informative website.

    2. RIMA 29 octobre 2012 at 20 h 52 min #

      Bien bien bien merci bien
      À tantôt

    Leave a Reply