Festivités.

Deux années se sont écoulées depuis l’élaboration de l’incipit d’Octave Production. 17520 heures au service de la musique, à l’édifice de notre doctrine musicale, ce pourquoi nous vous proposons de faire le point sur l’éducation de cet être encéphale foutraque.

Octave naquit en Décembre 2010 avec comme entreprise de s’intégrer dans le milieu de l’événementiel qui dans l’ensemble se meut au tempo de la musique électronique, ensemble que nous voulions noyauter. Ainsi le jeune Octave, pourtant de bonne parenté, commença à s’encanailler par l’organisation de soirées dans les bars lillois tels que le Balatum, le Djoloff ou encore le Détour.

Il s’enorgueillit de vouloir transcender la foule, la sublimer par cette musique tellement bien enracinée dans l’air du temps. Et c’est suivant ce dogme que nous avons investi le Quai du Wault – dès lors sacré comme notre lieu favori – pour la fête de la musique. Puis toujours à la recherche de territoires inconnus, Octave bête insatiable d’expériences alternatives et de guet-apens musicaux roula sa bosse de soirées en soirées. Le pire arriva. Le bougre se trouva des partenaires, des paires qui eux aussi aiment trainer leurs sneakers crades à des événements sordides, bouger de façon désarticulée et te classifier la musique à ne plus savoir pisser droit. Ces autres dégénérescences se nomment la Menace Party Crew, La Couleur, Le Club Banane et Squares Record avec qui nous organisons The Ambassador #1 au Playground, anciennement Supermarket et The Ambassador #2 à l’Etik avec la participation de Manare. Le temps passe, nous passons par le Magazine Club, deux fois, épaulés par Jo Ek lors de soirées « La Rubrique » ainsi que d’autres lieux de débauche à l’orée de l’insanité mentale.

Nous voilà maintenant, nouveau site, nouveaux membres rédacteurs qui nous font le plaisir de rester eux mêmes – dans les limites du possible certains ayant des troubles dans la définition de leur personnalité – faisant vivre notre site et les différents blogs communautaires. La maturité en plus Octave Production se veut vulgarisateur de culture par la lecture et l’écoute dans les bornes du récréatif, avec ou sans ajout de préfixe.

Puis nous reviendrons plus effrontés que jamais, au point de faire passer Sodome et Gomorrhe pour comptines d’enfant, le 1 Février. Le Kiosk nous accueillera ainsi que nos amis et partenaires Jo Ek et Absolt pour une soirée où nous allons offrir le meilleur de nous même. Il faudra compter sur la présence d’un Dj guest à la clef alors continuez comme vous le faites déjà si bien, venez cultiver vos sens, laissez nous être l’engrais de votre genèse badine.

Plus d’informations concernant cet événement et les autres concepts de production culturelles seront communiqués prochainement, comme l’apocalypse n’était en fait qu’un pétard mouillé.

Be Sociable, Share!

    Tags: , , , , , ,

    No comments yet.

    Leave a Reply